• Giles Mireille

LES 5 SAISONS DE L’ENERGIE

1) La logique des 5 saisons


Dans le système de pensée chinois, les saisons ne sont pas seulement des changements climatiques, elles sont l’expression d’un cycle énergétique qui caractérise tous les phénomènes existant dans l’univers : Naissance- Maturité- Déclin- Fin d’un cycle-

Ce qui donne pour les saisons : Printemps – Été - Automne-Hiver.

Ces 4 saisons sont « les énergies du ciel » , qui ont besoin de la Terre pour se transformer. D’où l’ « inter- Saison » dont la présence est indispensable à la fin de chaque saison.

Cf. le cercle des Eléments.

Bois- Feu- Métal- Eau- La Terre est au centre. La Terre est Le Centre, à partir duquel tout s’organise et tout se transforme.

Sur le cercle des 5 éléments, elle est traditionnellement placée entre l’été et l’automne (c’est « l’été indien ») mais l’énergie retourne à la Terre à chaque inter saison.


2)Pourquoi les dates sont-elles différentes des nôtres ?

cf : Exemples Solstices, Equinoxes : Les dates des débuts de nos saisons correspondent en fait à la mi-parcours du mouvement de l’énergie.


3) Pourquoi est–il important d’« assaisonner son esprit » ?

Chacun des 5 éléments est présent à l’intérieur de nous , par l’intermédiaire d’un « Zang » c.a.d. d’un organe spécifique, et de son viscère associé « Fu » : Ainsi, par exemple l’énergie de l’inter-saison, avec l’élément Terre ,entre en résonance avec la Rate et le

Pancréas.

On retrouve un cycle interne correspondant aux 5 saisons : Foie/Vb - Coeur/IG – Rate/E – Poumon/GI – Rein/V

A chaque saison , les organes sollicités nécessitent une attention particulière : harmonisation ou tonification selon le cas, afin d’optimiser leur énergie et préparer ainsi un bon fonctionnement de l’etape suivante.


5)Extrait de « Les 5 saisons de l’énergie » d’Isabelle Laading

« La vie n’est qu’un souffle partagé entre tous les êtres. Il se déplace insensiblement(...)par faisceau de 3 mois, que nous appelons des « saisons ». Longue ou courte, chaque période est une accumulation de souffles. Elle est la somme de tout ce qui la précède et elle tend à trouver un accomplissement dans la période qui suit.(...)

Au printemps, on ira dans le sens de la poussée. On poussera dans le sens même de la poussée. On fera le printemps en soi . « Deviens ce que tu es ».

A l’été, qui est accomplissement du printemps et extériorisation des souffles, on fera tout pour que croisse et s’allonge la croissance. On fera l’été en soi : on accentuera ce qu’on est devenu. On sera et fera son été personnel.

A l’automne, fin du déploiement, début de la récession ; on ira dehors pour emmagasiner dedans .L’esprit de la saison qui est de récolter nous mènera à récolter, en nous. On amassera et rangera, à la façon de l’automne. On sera automne avec l’automne.

L’hiver venu, on sera économe, on évitera la dissipation des souffles , on se rapprochera du feu, on se couvrira. Il s’agit de se mettre à l’abri, comme tous les êtres de la nature. Tout ce qui thésaurise et épargne constituera un modèle de comportement pour l’homme qui se fait hiver avec l’hiver et nous invite à devenir, nous-mêmes, Bonhomme de neige.

Ainsi « répond-on, ainsi « entretient »-on la vie des souffles, qui nous a fait et nous entretient. »

Contactez-nous !

Souffle & Santé

mimi.giles26@gmail.com

Tél. : 06 83 01 62 99