• Giles Mireille

Le Yin Yang ...dans la pratique du Qi Gong

Le Yin Yang , d'abord, c'est quoi au juste? (et pourquoi pas Le Yin ET le Yang? )

Selon la pensée taoïste, à partir de l'origine du monde (Wu Gi, le vide absolu, c.a.d. le lieu de tous les possibles) , prend naissance un principe de complémentarité et d'alternance entre 2 forces indissociables symbolisées par le symbole du Tai Ji: Yin Yang.

Une spirale noire, le Yin obscur; une spirale blanche, le Yang lumineux, chacune s'amplifiant à mesure que l'autre diminue, chacune renfermant un petit cercle de la couleur opposée.

Et voilà pourquoi on ne les sépare pas! L'un ne peut exister sans l'autre, et vice-versa.

Le Yin (et ) le Yang sont donc présents partout et ensemble à tout moment; ils permettent la vie, les mouvements d l'énergie, la santé lorsqu'ils sont en équilibre. Ils sont comme une danse de l'univers, mystérieuse et fascinante, perceptible dans toutes ses manifestations: le jour la nuit, le printemps et sa suite; les mouvements du coeur...


Quelques correspondances à titre d'exemples: matière-énergie; terre-ciel ; obscurité-lumière; lune-soleil; femme-homme; lourd-léger; repos-activité; froid-chaud.....


Mais les pôles ne sont pas figés: les caractéristiques Yin et Yang attribuées à un moment donné varient suivant le point de vue adopté. L'homme et la femme, par exemple, bien qu'étant traditionnellement caractérisés Yang (homme ) et Yin (femme) , ont chacun des caractéristiques l'autre polarité, qui peuvent varier suivant les circonstances, les choix....


Et dans la pratique du Qi Gong?

La conscience de cette polarité est permanente, ainsi que leur alternance dans l'équilibre et l'harmonie.


Elle est d'abord présente dans la relation dynamique établie entre la terre et le ciel, en particulier dans la position debout: le corps s'équilibre en permanence dans le contact établi avec ces 2 pôles énergétiques, alternant la poussée des piedset le relâchement le long de son axe vertical, mouvement qui permet la circulation du Qi depuis les pieds jusqu'à la tête quel que soit le geste mis en oeuvre.


Elle est présente dans les mouvements: se déplacer met en oeuvre un rythme qui se nourrit de l'équilibre entre 2 forces: celle qui nous enracine dans la jambe d'appui, celle qui naturellement à la suite nous repousse vers l'autre jambe. La jambe pleine se vide en même temps que la jambe vide se remplit. Plus l'alternance de ces 2 forces est consciente, plus le mouvement est juste et harmonieux.


Il en va de même dans la respiration: l'inspir amené à une certaine amplitude laisse naturellement la place à l'expie, qui, pleinement abouti, laisse la place à l'inspire et ainsi de suite.


L'alternance entre le Vide et le Plein s retrouve aussi dans les gestes, les intentions, le rapport entre le haut et le bas du corps, le centre et ses extrémités, etc...


En Qi Gong, la conscience de ces moments de passage entre les 2 polarisés est fondamentale et elle est une part importante du plaisir qu'apporte la pratique.


























Contactez-nous !

Souffle & Santé

mimi.giles26@gmail.com

Tél. : 06 83 01 62 99