• Giles Mireille

La Méditation... et la cigarette...

Mis à jour : 15 oct. 2018



1985. J'ai 40 ans. Un ami me parle souvent de stages de méditation qu'il suit ponctuellement ," Vipassana" .

Il s'appelle Jacques. Jacques Lagarde. Je l'admire beaucoup, pour son rayonnement, sa générosité, sa joie de vivre, sa capacité d'accueil à nulle autre pareille.

Un jour, j'ai envie de vivre cette expérience, dont il m'a décrit les bienfaits impressionnants.

Vipassana, en sanskrit se traduit par "vision pénétrante", autrement dit "voir les choses telles qu'elles sont". Il s'agit d'éradiquer les sources de la souffrance que constituent nos

représentations mentales erronées et émotions négatives associées, qui nous manipulent à notre insu, d'apprendre à se connaître au plus profond de soi sans passer par les constructions mentales auxquelles on est habitué. L'objectif étant de se libérer de ce qui n'est pas vraiment nous, qui nous pèse et nous éloigne de nos vraies valeurs, des autres, et de la joie profonde à laquelle nous aspirons.

10 jours. Silence total (même du regard) .11heures d'apprentissage par jour.

Jeûne de 14h à 8h le lendemain.

"ça décoiffe"!!!! J'aurais des milliers de choses à dire sur ce voyage incroyable ...

Mais aujourd'hui ce n'est pas mon but.

Juste après avoir précisé que j'ai renouvelé l'expérience 4 fois, et que dès la 1ère fois cette technique d'assise en silence quotidienne (en moyenne d'une demi heure pour moi) m'a accompagnée et m'accompagne toujours.

Bienfaits impressionnants.

Je veux souligner l'un d'entre eux . Je fumais depuis une vingtaine d'années.

Après le stage, ma dépendance au tabac a été totalement éradiquée. Sans effort de volonté. Naturellement. Je n'en avais plus besoin. Sans doute parce que j'avais visité ce "noyau dur" de souffrance d'autant plus insupportable qu'on le fuit et que je l'avais peu à peu apprivoisé par mon attention bienveillante...

Les stages Vipassana sont réputés pour venir à bout des dépendances.

Et je terminerai sur ces chiffres:

Le tabac coûte chaque année 120 milliards d'euros à la société française- même chiffre pour l'alcool et 8,7 milliards pour les drogues illicites.


On pourra répondre qu'un e telle méthode draconienne n'est pas à la portée de tous, et c'est vrai. Mais il existe de nombreuses structures qui aujourd'hui un peu partout proposent un apprentissage "doux" .

Je rends hommage à ce sujet à Anne Tesson, à Crest, avec son association "Résonance" , qui enseigne la méthode de John Kabat Zin ( Vipassana sans les enseignements bouddhistes) dans la Drôme, avec la remarquable opportunité de "Participation consciente" qui la rend accessible à tous.













Contactez-nous !

Souffle & Santé

mimi.giles26@gmail.com

Tél. : 06 83 01 62 99